Skip to content

L’Atelier d’expression créative « Mon corps dans la ville, ma ville dans mon corps »

L’atelier « Mouvement Danse » avec Pauline fait une petite pause, avant de reprendre fin avril.  L’atelier a réuni des femmes venant d’horizons divers, et nous a permis de prendre conscience de notre corps en mouvement. On a dansé seule, ou en groupe, les yeux fermés ou ouverts, en musique ou dans le silence…

Nous avons vécu des moments magiques… Et pour plusieurs d’entre nous, c’était la première fois qu’on dansait, et sans se sentir jugées !

« C’est la première fois de ma vie que je danse. Même au mariage de mon fils, je n’ai pas dansé. Ici, on se sent bien, on danse librement ».

Danser, pour se sentir libre et pour s’exprimer.

Un autre atelier d’expression créative a pris le relais depuis février. L’atelier Dans la ville. Nous quittons la danse, l’intime, pour aller dans l’espace public :

Nous nous questionnons sur  « Qui suis-je en tant que femme dans la ville? ». Comment la ville m’habite: comment, en tant que femme, je me sens dans la ville ? Comment mon corps se déplace, et que ressent-il? Quel est le rythme de ma marche? Comment est ma respiration? Quels sont mes peurs, mes envies, mes habitudes, mes souhaits… lorsque je marche dans la ville? Quels sont les trajets que je fais quotidiennement ? Dans quels buts  (faire les courses, aller chercher les enfants, me balader…) ? »

Nous avons d’abord dessiné notre portrait et écrit des mots qui parlent de notre identité. Puis nous avons imaginé, les yeux fermés, le trajet que l’on fait, de notre domicile pour aller chez Infor-femmes. Sur une carte de notre quartier, nous avons essayé de retrouver notre rue, et nous avons mis en couleur les rues que l’on connait. Nous avons aussi fait un atelier d’écriture sur la marche à Bruxelles. Et nous avons échangé, nous avons parlé :

Marcher, c’est la vie. J’adore marcher.

Tous les jours, on marche, mais on ne se rend pas compte qu’on marche.

Je marche pour passer le temps.

J’aime bien marcher.

Avant, au Maroc, je marchais beaucoup. A  la campagne, je chantais, j’allais chercher de l’eau.

J’aime marcher pour faire du sport.

On marche pour la santé. Je me sens bien quand je marche.

Marcher main dans la main.

 Il y a des marches que l’on fait malgré soi.

Il y a des marches agréables.

Ça me rappelle mon pays : on marchait beaucoup, il n’y avait pas de voitures. Ça me faisait du bien. Marcher, pour voir les montagnes…Quand j’étais petite, je marchais beaucoup plus. Je ne me disais pas que c’était loin… Ici, avec la météo et ma carte STIB, je prends facilement les transports et donc je marche moins….

Quand je suis en bonne santé, je marche.

Quand on marche, on oublie ses problèmes, on se vide la tête.

Marcher, c’est la vie. Marcher, c’est une thérapie.

Nous contacter ?

Une question ou suggestion? Envoyez-nous votre message...

Please enter your name.
Please enter a valid email.
Please enter a message.
trait_total_fancy
Scroll To Top